• Vallée de Gère: un itinéraire délaissé

    S'il est assez aisé d'entrer dans la ville par le nord ou le sud, la circulation sur l'axe est-ouest est beaucoup plus compliquée. À un trafic dense, s'ajoute souvent le problème du relief qui demande au cycliste une bonne dose de courage et d'effort.

    Il existe cependant un itinéraire qui permet d'arriver à Vienne par l'est de la ville et qui contourne ces difficultés géographiques.

     

    Cet itinéraire, qui longe la Gère en empruntant la D502, offre de très belles vues sur la rivière et ses bâtiments chargés d'histoire. Il demande néammoins au cycliste une bonne attention car il peut être particulièrement dangereux.

    Vallée de Gère: une entrée dans la ville par l'est

    Vallée de Gère: une entrée dans la ville par l'est

    Le seul aménagement prévu pour les cyclistes est un panneau qui rappelle aux automobilistes que le dépassement doit respecter une distance minimum d'un mètre. Malheureusement, il n'est pas rare de se faire doubler de très près et à vive allure sur cette voie fréquentée. Aucune mesure d'apaisement de la circulation n'a été envisagée, ce qui enlève beaucoup de charme au parcours.

    La vitesse et la proximité des voitures ne sont pas les seules difficultés. Arrivé place Saint-Louis, le cycliste est confronté à l'obstacle majeur que constitue le grand carrefour de la place. Les plus audacieux se mêleront à la circulation tandis que l'unique alternative consiste à emprunter les passages protégés pour rejoindre la piste cyclable du quai Jean Jaures.

    Pour éviter cet obstable, il est possible de prendre la rue Rabelais à la hauteur du théâtre Saint-Martin, une montée modérée qui permet de rejoindre le haut de la rue Victor Hugo.

    Vallée de Gère: une entrée dans la ville par l'est

    Rue Rabelais - ça monte, mais pas trop - À quand le double-sens cyclable?

    Par contre, l'itinéraire retour n'est pas possible car la rue est en sens unique. Il permettrait pourtant d'éviter le secteur difficile de la Place Saint-Louis, mais le double-sens cyclable n'est pas encore arrivé au centre-ville de Vienne. Le dispositif existe mais de manière très confidentielle, là où il ne gène pas les automobiles.

    Cet itinéraire a beaucoup d'atouts et pourrait permettre à de nombreuses personnes d'accéder au centre-ville sans trop d'efforts. Il fait d'ailleurs partie de certaines boucles vélo-touristiques proposées par l'office du tourisme de Vienne. Malheureusement, il ne fait l'objet d'aucun aménagement pour le cycliste, ce qui le rend potentiellement dangereux pour des utilisateurs peu avertis ou des familles en promenade. Jusqu'à présent, les divers projets d'aménagement de la Gère n'ont rien donné de concret. Alors, faudra-t-il attendre la gentrification de ce beau quartier de Vienne pour espérer rouler à cet endroit en toute sécurité?

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :