• Sas vélo et tourne-à-droite arrivent à Vienne

    Deux nouveaux aménagements vélo sont apparus dans le centre-ville de Vienne: le sas vélo et le tourne-à-droite vélo, renommé "cédez le passage cycliste au feu".

    Sas vélo et tourne-à-droite arrivent à Vienne

    Deux nouveaux aménagements vélo sont apparus dans le centre-ville de Vienne: le sas vélo et le tourne-à-droite vélo, renommé "cédez le passage cycliste au feu".

    Le premier est un espace situé au niveau d'un feu tricolore et matérialisé sur la chaussée par des pictogrammes vélo. Cette aire permet au cycliste de patienter au feu en avant de la file de voitures.

    Ce dispositif permet au cycliste:

    • de mieux voir et de mieux être vu par les autres usagers,
    • de démarrer avant les voitures et ainsi éviter de se faire "serrer" sur le côté droit,
    • de ne pas respirer les gaz d'échappement des véhicules qui redémarrent.

    Le deuxième aménagement est un panonceau triangulaire dont la pointe est en bas et qui rappelle le cédez-le-passage.

    Sas vélo et tourne-à-droite arrivent à Vienne

    Ce panneau est implanté sur un feu tricolore et permet au cycliste de tourner à droite quand le feu est rouge. Il doit le faire avec la plus grande prudence en veillant à céder le passage à la fois aux piétons qui traversent et aux véhicules pour lesquels le feu est vert.

    Ce dispositif existe depuis 2012 dans de nombreuses villes et devant son succès, son domaine d'application a été étendu en 2015 à d'autres mouvements. Le panneau M12 se décline maintenant de plusieurs manières :

    Sas vélo et tourne-à-droite arrivent à Vienne

    Différentes déclinaisons du panonceau M12

    Sous l'impulsion du Conseil de Développement, la ville a choisi d'implanter ces deux dispositifs vélo Cours Brillier, au niveau du rond-point de la place Pierre Semard et de l'intersection avec le cours de Verdun. Si il s'agit bien d'une avancée très positive pour la circulation cycliste à Vienne, ces récents aménagements appellent tout de même quelques remarques:

    1. Un sas vélo a été matérialisé sur la piste partagée bus/vélo qui passe devant la poste.

    Sas vélo et tourne-à-droite arrivent à Vienne

    Couloir partagé bus/vélo - Cours Brillier

    Sur cette chaussée séparée, seuls les bus sont autorisés, ce qui rend le sas superflu. Il sera difficile, voire dangereux pour un cycliste de se faufiler le long d'un bus à l'arrêt pour rejoindre sa zone d'attente.

    De plus, ce marquage oblige le cycliste à attendre que le feu passe au vert pour s'engager dans le rond-point. Même si ce feu bénéficie d'une temporisation spéciale qui permet aux usagers de la voie de démarrer 2 à 3 secondes plus tôt, le cycliste n'a souvent pas le temps de négocier le rond-point en toute sécurité.

    D'ailleurs, il suffit d'observer l'usage à cet endroit précis. Bon nombre de cyclistes ignorent le feu rouge et le considère comme un "va-tout-droit". Il aurait donc été plus judicieux de prévoir un panneau M12 de ce type.

    Sas vélo et tourne-à-droite arrivent à Vienne

    2. Un autre sas vélo a été aménagé Cours Brillier pour les 3 voies de circulation, au niveau de l'intersection avec la rue Boson.

    Sas vélo et tourne-à-droite arrivent à Vienne

    Cours Brillier, en direction du Rhône

    Cet aménagement est plus problématique pour les cyclistes qui souhaitent tourner à gauche. En effet, quand le feu passe au vert pour les véhicules de la voie de droite, ils peuvent se retrouver dans une situation un peu périlleuse, au milieu de la chaussée avec des voitures déjà lancées et qui passent assez près.

    Au même carrefour, un "tourne-à-droite" a été installé rue Boson.  Dans les critères de mise en œuvre de ce dispositif, il est précisé:

    "la visibilité réciproque entre usagers : parfois la
    signalisation tricolore est mise en œuvre afin de pallier
    le manque de visibilité ; une telle configuration se
    prêtera alors difficilement au tourne-à-droite vélo"

    "la circulation, sa nature, son importance, sa
    vitesse – il conviendra d'être particulièrement attentif
    en présence d'un taux de véhicules lourds
    important, d'un trafic rapide ou très dense, d'une
    présence notable de piétons et de cyclistes"*

    Or dans ce cas précis, ces deux conditions ne sont pas réunies. La présence d'arbres et de panneaux publicitaires vient entraver la visibilité et l'automobiliste peut être surpris de voir au dernier moment, un cycliste surgir de la droite .

    Par ailleurs, quand le feu est vert pour les véhicules descendants, le trafic peu être dense et rapide, ce qui rend la sortie du cycliste quelque peu hasardeuse.

    3. De l'autre côté de cette intersection, rue de Verdun, un sas cycliste a été privilégié.

    Sas vélo et tourne-à-droite arrivent à Vienne

    Croisement cours de Verdun - cours Brillier

    On peut s'étonner qu'il n'y ait pas la possibilité pour les cyclistes de tourner à droite au feu rouge dans ce cas précis, quand ceci leur est accordé dans la rue d'en face.

    Ces aménagements vont évidemment dans le bon sens car ils matérialisent le partage de la chaussée et assurent aux cyclistes des trajets plus fluides et plus sûrs. On ne peut qu'espérer que leur installation se poursuivra en bonne intelligence et avec la sécurité comme priorité.

    * Cédez le passage cycliste au feu rouge, Fiche Certu n°5, décembre 2012

    Une vidéo pour bien comprendre l'intérêt du "Cédez le passage cycliste au feu":

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :